“Clarinetti all’Opera”

Mercredi 17 avril 2019 – 18h00

Sortie du disque “Clarinetti all’Opera”

IMEP Namur Clarinet Choir
Jean-Luc Votano: direction et clarinette
Philippe Cuper: clarinette
Calogero Palermo: clarinette

https://www.facebook.com/groups/959985064063142/

Programme :

N.C

Chapelle du Lycée Henri IV
Concert gratuit, réservation obligatoire: +33 (0)1 42 62 71 71

Aïda Ciné-Club

Mardi 30 avril 2019 – 19h00

Happy Hour !

Revisitez vos classiques du grand écran avec un ensemble exclusivement féminin, le Quatuor Aïda, entouré de quelques trublions qui risquent bien de faire leur cinéma !

https://www.oprl.be/fr/concerts/aida-cine-club

Programme :

Voyage à travers le 7e Art
Musiques de films célèbres

Aude Miller, violon
Jean-Luc Votano, clarinette
Johan Dupont, piano et trompette
Quatuor Aïda

Salle Philharmonique de Liège

Offenbach Colorature

Lundi 17 juin 2019 – 20h30

Offenbach Colorature 

À propos de Mme Ugalde, grande interprète d’Offenbach, Berlioz écrivait : « Je ne dirai pas qu’elle chante comme l’oiseau chante ; cette comparaison m’a toujours paru peu juste et peu flatteuse pour une cantatrice, mais je dirai : elle chante comme l’oiseau vole. » Si l’on connaît par cœur les prouesses techniques de la Poupée Olympia des Contes d’Hoffmann ou celles d’Eurydice dans Orphée aux Enfers, on sait moins que les rôles virtuoses peuplent bien d’autres ouvrages d’Offenbach et offrent un panorama très riche des compétences vocales de la « soprano colorature » du XIX e siècle. Accompagnée de l’Ensemble Contraste, l’irrésistible et talentueuse Jodie Devos affronte brillamment ces difficultés pour les transformer en de spectaculaires expressions de l’âme romantique et fait briller, par son engagement théâtral et son exigence linguistique, les qualités du répertoire de Jacques Offenbach. Parés de mille couleurs, ces airs, romances et couplets alternent gouaille comique et demi-teinte poétique. Les pages oubliées (qui révèlent un visage inconnu du compositeur) ont en commun avec les extraits célèbres le fil conducteur de leurs destinataires : des « premières chanteuses » ou « chanteuses d’agilité » à la technique vocale pyrotechnique, dont la virtuosité suffisait parfois à assurer le succès d’une pièce. L’origine instrumentale de la virtuosité vocale se fait sentir dans les airs en forme de valse, typiques du Second Empire, qui firent la gloire d’un Gounod à la même époque.

http://www.bouffesdunord.com/fr/la-saison/offenbach-colorature

Programme :

Les Contes d’Hoffmann – Air d’Olympia : « Les oiseaux dans la charmille »
Robinson Crusoë – Valse d’Edwige : « Conduisez-moi vers celui que j’adore »
Vert-Vert – Air de La Corilla : « Les plus beaux vers sont toujours fades »
Le Roi Carotte – Romance de Rosée du Soir : « Le voilà c’est bien lui »
Orphée aux Enfers – Couplets d’Eurydice : « La mort m’apparaît souriante »
Fantasio – Récit et Romance d’Elsbeth : « Voilà toute la ville en fête »
Mesdames de la Halle – Récit et Rondo de Ciboulette : « Quel bruit et quel tapage »
Un Mari à la porte – Valse-tyrolienne de Rosita : « J’entends ma belle »
Les Bavards – Air d’Inès : « Ce sont d’étranges personnages »

Jodie Devos, soprano
Arnaud Thorette, violon
Antoine Pierlot, violoncelle
Jean-Luc Votano, clarinette
Johan Farjot, piano 

Théâtre des Bouffes du Nord

 

L’OPRL ON TOUR

Du 28 au 30 juin 2019  

Kyoto I Tokyo

Du 29 juin au 1er juillet, l’OPRL et Christian Arming se produisent dans les grandes villes du Japon à l’occasion d’une tournée de trois concerts.

https://www.oprl.be/fr/concerts/tournee-au-japon-0

William Warnier, présentation
Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Anu Tali, direction

Programme :

Lekeu: Adagio I Tan Dun: Concerto pour Guitare I Mozart: Concerto pour Piano n°20 I  Saint-Saëns: Symphonie n°3 I               Symphonie n°1 I Brahms; 

Kyoto: Concert Hall I Tokyo: Sumida Triphony Hall I Tokyo: Suntory Hall

Offenbach Colorature

Samedi 06 juillet 2019 – 20h00

Offenbach Colorature 

Avant de connaître les succès qui firent sa fortune, Jacques Offenbach fut un habitué des scènes secondaires modestes, sans argent ni personnel, où le minimum artistique était déjà considéré comme luxe. C’est là qu’il apprit à faire sonner un orchestre réduit comme s’il s’agissait d’une grande phalange symphonique, c’est là aussi qu’il développa sa connaissance de la voix afin de tirer le meilleur parti des chanteurs à sa disposition. Et, s’il faut en croire ses partitions, il eut au moins la chance de rencontrer des « premières chanteuses » à la technique vocale pyrotechnique, dont la virtuosité suffisait parfois à assurer le succès d’une pièce. Cet emploi lyrique – appelé tour à tour « chanteuse d’agilité », « chanteuse à roulade » ou « première chanteuse légère » – trace comme un fil conducteur entre la plupart des œuvres du compositeur, depuis les premières pièces anodines pour 2 ou 3 personnages aux grandes fresques de la maturité que forment La Vie parisienne, Robinson Crusoë et Orphée aux Enfers. La soprano colorature fait aussi l’ornement des opéras-comiques aux livrets moins bouffons (comme Fantasio) et de l’unique opéra sérieux d’Offenbach – Les Contes d’Hoffmann – dont le rôle de la poupée (réduit à un air, mais quel air !) est parmi les plus célèbres du répertoire français.

http://musicales-normandie.com

Programme :

Les Contes d’Hoffmann – Air d’Olympia : « Les oiseaux dans la charmille »
Robinson Crusoë – Valse d’Edwige : « Conduisez-moi vers celui que j’adore »
Vert-Vert – Air de La Corilla : « Les plus beaux vers sont toujours fades »
Le Roi Carotte – Romance de Rosée du Soir : « Le voilà c’est bien lui »
Orphée aux Enfers – Couplets d’Eurydice : « La mort m’apparaît souriante »
Fantasio – Récit et Romance d’Elsbeth : « Voilà toute la ville en fête »
Mesdames de la Halle – Récit et Rondo de Ciboulette : « Quel bruit et quel tapage »
Un Mari à la porte – Valse-tyrolienne de Rosita : « J’entends ma belle »
Les Bavards – Air d’Inès : « Ce sont d’étranges personnages »

Chantal Santon, soprano
Arnaud Thorette, violon
Antoine Pierlot, violoncelle
Jean-Luc Votano, clarinette
Johan Farjot, piano 

Veules-Les-Roses (Normandie)

 

Aïda Ciné-Club

Dimanche 07 Juillet 2019 – 14h30-20h00

Concert-promenade sur le site des ruines de l’Abbaye d’Aulne

Revisitez vos classiques du grand écran avec un ensemble exclusivement féminin, le Quatuor Aïda, entouré de quelques trublions qui risquent bien de faire leur cinéma !

http://www.festivaldaulne.be/la_billetterie.html

Programme :

Voyage à travers le 7e Art
Musiques de films célèbres

Aude Miller, violon
Jean-Luc Votano, clarinette
Johan Dupont, piano et trompette
Quatuor Aïda

Abbaye d’Aulne

Tango – Jazz

Dimanche 21 juillet 2019 – 19h30

Festival I Noortalje (Suède)

De Piazzolla à Gardel, Yradrier ou Rodriguez,  le Tango s’adapte en permanence à son époque. L’ensemble Contraste le revisite à sa manière, oubliant parfois son passé, bien souvent sa structure ou sa forme et même sa pulsation pour la tourner vers l’avenir. Un avenir ensoleillé. 

http://www.sommarnattenstoner.se/2019/03/20/elin-rombo/

Programme :

Tango – Jazz

Piano: Johan Farjot

Violon: Arnaud Thorette

Violoncelle: Antoine Pierlot

Clarinette: Jean-Luc Votano

orangerie de Skebobruk

 

Concerto de Lindberg

Jeudi 25 juillet 2019 – 20h00

Le Festival Radio France Occitanie Montpellier: “Le souffle Tempere”

En 2014 et en 2018, le public du Festival a déjà pris la mesure du « phénomène » Rouvali. Chef exceptionnellement doué, comme le sont tant de musiciens finlandais, grâce à un système éducatif unique au monde, S.M.Rouvali, 33 ans, vient avec « son » orchestre de Tampere faire entendre la romantique 1ère symphonie de Sibelius et le virtuose et poétique concerto pour clarinette de son illustre compatriote, le compositeur Magnus Lindberg. L’événement de la fin du festival, avant la soirée de clôture « surprise » avec le même tandem chef-orchestre.

https://lefestival.eu/montpellier/le-corum/symphonique/le-souffle-tampere

Programme :

Karl Nielsen – Maskarade, Ouverture
Magnus Lindberg – Clarinet Concerto
Jean Sibelius – Symphonie n°1

Jean-Luc Votano, clarinette
Santu-Mattias Rouvali, Direction

Orchestre Philharmonique de Tempere

Le Corum Opéra Berlioz (Montpellier)

Billetterie